Maternité

La maternité & moi : Mélanie

L’importance du neuvième mois de grossesse

J’aimerais vous parler de l’importance du neuvième mois de grossesse. Un mois où l’on se languit de rencontrer son bébé, par impatience, par joie et/ou par épuisement de l’avoir porté depuis toutes ces semaines ! Le neuvième mois de grossesse, je ne l’ai pas vécu car Augustin est né à 36,2 semaines d’aménorrhée (un peu moins de 5 semaines avant le terme prévu).

Un jour pendant la grossesse, notre sage femme nous parlait de l’importance des neuf mois de grossesse : c’est un temps long pour certaines mais nécessaire pour, entre autres, se préparer à l’arrivée du bébé, faire naître les parents en nous. J’ai pleinement compris ce qu’elle voulait dire quand j’ai réalisé, de nombreuses semaines après la naissance de mon fils que ce dernier mois m’a beaucoup manqué !

Adieu le neuvième moi, bonjour l’accouchement prématuré

J’ai adoré être enceinte, tout se passait super bien, je n’étais pas encore en congé maternité. J’étais en pleine forme et super bien dans mon corps. Et puis un samedi matin, après seulement 5/6 heures de contractions, Augustin est né.

Fin inattendue de cette période de plénitude, mon congé maternité devait commencer quelques jours plus tard, j’avais prévu de bien en profiter. C’était l’été, ça s’annonçait bien ! De beaux moments à deux étaient aussi prévus avec son papa.

Il m’a manqué ces jours d’attente, d’impatience, de fatigue, ces jours d’euphorie mêlés à la crainte, au fur et à mesure que le terme approche. Je n’ai pas eu le temps d’en avoir assez. Il m’a manqué la lenteur, la douce transition.

Alors, les Mamans qui sont dans votre neuvième mois de grossesse et qui vous languissez de l’arrivée de votre bébé, profitez (si, si !), cette attente est nécessaire et saine pour passer à la suite !

Vous souhaitez témoigner ? Contactez-nous !

Laisser un commentaire

CLOSE